Another year: les saisons de l’amitié

Qu’est-ce que l’amitié? Qu’est-ce qui la compose? Qu’est-ce qui fait qu’elle s’épanouit ou qu’elle meurt? Le très beau film de Mike Leigh a semé en moi ces questions-là. Le cinéaste anglais célèbre dans ses oeuvres la vie des gens ordinaires et s’intéresse habituellement au quotidien de la classe ouvrière (Secret and lies, Vera Drake). Dans Another year, il s’agit plutôt de professionels, Tom et Gerri (eh oui!), lui géologue, elle psychologue, lui travaillant avec les matériaux inertes et elle avec les matériaux… nertes?! Ce couple dans la soixantaine mène une existence simple et paisible ponctuée par le changement des saisons.

L’amitié que nous dépeint Leigh ressemble davantage aux pluies d’automne qui annoncent la fin de la récolte qu’aux premières chaleurs du printemps porteuses d’espoir. Chacun a un ami, pour l’un ami d’enfance, pour l’autre collègue de travail, qui vacille, qui peine à être heureux. Évidemment, la perte de l’être aimé ou la recherche de celui-ci est au coeur des déboires de Ken et de Mary. Comment vivre avec soi-même de façon sereine? De toute évidence, ces deux-là ne sont pas sur la bonne voie et chacun dans le couple réagit différemment, même s’ils demeurent essentiellement compréhensifs. Toutefois, Tom ne se gêne pas pour secouer un peu son ami par ses paroles ou par ses propositions à se prendre en main. Gerri demeure dans le registre de l’empathie… jusqu’à un certain point de rupture. Le film est tout en lenteur, en profondeur. Le spectateur peut y engager ses réflexions et ses interprétations… Combler les silences, interpréter les regards, construire le sens de ce qui se passe là.

Comment agir quand on voit un ami pleurer et s’enfoncer? Quelle est notre responsabilité envers lui? L’accepter tel qu’il est ou le secouer? Respecter ses choix ou les confronter? Il y a une espèce de facilité dans l’amitié. Au hasard d’une rencontre, on se découvre des affinités, se développe une complicité, s’installe une réciprocité. Tout semble couler… Ça ne peut pas vraiment s’expliquer. C’est là et c’est vraiment bien comme ça. Mais quand la vie prend des tournures différentes, quand les affinités ne sont plus aussi partagées, quand la complicité relève davantage du passé et que le soutien se fait plus présent d’un côté, est-ce toujours de l’amitié? Si on n’est là que pour écouter et tenter de résoudre les problèmes de l’autre, cela ne devient-il pas du «travail» social?

Il y a différentes saisons en amitié, ce n’est pas toujours la fête comme en été. Il peut y avoir de longs hivers d’absence ou de silence, parce que trop occupés ou trop éloignés. Peu importe, mes amis, présents ou passés, habitent toujours ma vie. Certaines amitiés s’épanouissent, d’autres se sont éteintes, et c’est la vie.

Another year a, entre autres, fait partie de la sélection officielle des films en compétition à Cannes en 2010, été mis en nomination aux Oscars 2011 dans la catégorie Meilleur scénario original et au BAFTA 2011 dans la catégorie Outstanding British Film. Another year est à l’affiche à Montréal depuis 8 semaines et il n’est plus présenté que dans une seule salle de cinéma à Montréal en version anglaise. Allez le voir avec des amis!

Publicités

A propos Curieuse d'idées

À sa naissance, elle entre dans le monde de la curiosité. Elle n'est pas à la veille d'en sortir!
Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Another year: les saisons de l’amitié

  1. En effet, comment faire quand on a l’impression de jouer la psy plutôt que l’amie ? Jusqu’où on peut aller dans nos suggestions, dans nos conseils, dans l’écoute de notre propre sentiment d’impuissance ? Y a-t-il uns spirale dans l’amitié, c’est-à-dire plus on connait l’autre, plus on s’ouvre sans filtre et par le fait même, plus on risque de briser quelque chose qui semblait si simple au début ? On pourrait dire la même chose d’un conjoint. Un film à voir sans doute pour les réponses qu’il ne donne pas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s