La politique: vue par l’art

Ça y est, on repart en campagne électorale au fédéral. Je me demandais comment j’allais en traiter dans mon blogue. Je ne suis pas de près la politique municipale, provinciale, fédérale, encore moins internationale. Le voeu pieux d’en faire un devoir, je me le fais très souvent… Sans jamais trop passer à l’action.

Je constate que je m’éduque et m’informe à propos de la politique à travers les voyages, les lectures préparatoires ou postopératoires que j’en fais. Également à travers l’art. C’est peut-être de cette façon que je m’informe davantage… informer n’est pas le bon mot. Par les films, les livres, les oeuvres d’art. Je suis admirative devant la capacité des artistes de saisir l’«air du temps» et de le transposer. Encore plus de prendre position et parfois d’en débattre de façon très articulée. J’ai tout lu du site de Yan Martel: Que lit Stephen Harper?

J’ai admiré les murales qu’on retrouve dans les hôtels de ville du Mexique, à Merida et à Valladolid. Magnifiques et si communicatives sur l’histoire des Mayas lors de la conquête espagnole. Je suis allée voir l’exposition sur Cuba au Musée des beaux-arts de Montréal. Et cetera. L’art m’ouvre les yeux, me fait réfléchir. Bien sûr, il y a l’actuelle exposition sur L’empereur guerrier de Chine et son armée de terre cuite, que je suis déjà allée voir, mais j’ai appris, grâce à René Homier-Roy à l’émission Six dans la cité, qu’il y a aussi une exposition d’art contemporain chinois : Drapeau rouge: art contemporain dans les collections montréalaises. Comment se fait-il que le Musée n’en fait pas parallèlement la promotion? C’est Dans ma mire pour une prochaine visite au MBAM (3 mars au 5 juin 2011, entrée libre).

En fouillant dans des sites Internet pour un précédent article, je suis tombée sur ce site et il m’a inspirée. L’auteur y propose différents sites d’information alternative, «plus large et moins concentrée par les grands groupes de presse». Il y présente également les différentes causes qu’il soutient. Côté implication sociale, je fais pauvre figure. Si je contribue financièrement à une cause tout au long de l’année, si je suis sympathique à plusieurs et leur assure parfois mon soutien ponctuel, je suis  impliquée directement dans aucune.

J’ai commencé récemment à exprimer plus clairement dans mon milieu de travail mon opposition à l’eau embouteillée. Houhou… je suis radicale! J’invite mes collègues à délaisser les bouteilles d’eau lors des réunions. J’ai même collé une petite affiche sur ma porte de bureau et chez moi contre l’eau embouteillée. Devinez où j’ai déniché cette carte? Au bureau des  aspirants députés de mon comté? Pas tout à fait! Au Festival de films de l’environnement de Montréal dont le thème cette année était: l’eau, enjeu du siècle. Rien de moins! Je vous incite donc à signer votre carte d’engagement à appuyer les services publics d’eau afin que tous aient accès à une eau gratuite et de qualité.

Bien que comprenant le cynisme ambiant, après tous les scandales au fédéral (un certain scandale des commandites), au provincial (un certain scandale de la construction), au municipal (un certain scandale des compteurs d’eau à Montréal ou des gaz de schiste ailleurs), comment faire valoir notre point de vue, les enjeux qui nous préoccupent et les  solutions que nous souhaitons privilégier? En n’allant pas voter pour dénoncer un certain système politique, comme le font des amis d’allégeance communiste? Ma position, en attendant la révolution, est à l’effet d’agir de l’intérieur du système et donc d’aller voter.

En cherchant une image pour illustrer la compagne électorale, j’ai découvert ce site sur des débats en lien avec les élections. Pas une mauvaise idée. Par contre, quand on cherche qui en est l’auteur, on y mentionne seulement «un site indépendant». À voir le nombre de publicités dans le site, c’est louche… En proposant un débat sur la gestion de l’eau, est-ce que je vais me faire solliciter par des compagnies ou tout autre groupe d’intérêt plus ou moins en lien avec cette thématique? Ça ne me met pas en confiance…

Je pense donc qu’il faut faire son devoir de citoyen et de citoyenne (politically correct, n’est-ce pas?), s’informer, discuter, débattre, (se) poser des questions. Suivre la campagne dans les médias des grands groupes de presse et les autres sources d’information alternative, écouter le débat (avec ou sans Mme May) le 12 avril en anglais et le 14 avril en français. Et aller voter le 2 mai 2011. Entre temps, quand vous en aurez marre des déclarations des uns et des autres, je vous suggère de prendre une pause et de visionner les capsules de Paul Etychen du Parti politique, ce savoureux personnage de l’émission Les pieds dans la marge.

« Les autres partis dit qu’il faut prendre les moyens pour sauver l’environnement. Moi, je dis: prends pas les moyens, PRENDS LES GROS!»

MàJ. 12 avril. Le débat des chefs en français aura lieu le mercredi 13 avril (plutôt que le jeudi 14, pour cause de conflit d’horaire avec une partie de hockey… Vive le sens des priorités!)

MàJ. 13 avril. Regardé le débat des chefs hier, en anglais, avec des amis. Ai découvert l’éloquence d’Ignatieff en anglais, parce qu’en français, je la cherchais. Mot-clé: démocratie. Harper, imperturbable, un effet de somnifère. Mot-clé: économie. Layton, a sorti de bons arguments, mais un peu en retrait. Mot-clé: famille. Duceppe, pas certaine que son discours était adapté à l’auditoire anglophone. Mot-clé: Québec. Trouvé beaucoup plus intéressant de compléter la boussole électorale et d’en discuter. Certaines questions sont mal foutues. De mémoire: Parler français ou anglais doit être une condition pour immigrer au Canada. Mais l’exercice est intéressant. Ne pourrai pas regarder celui de ce soir…

A propos Curieuse d'idées

À sa naissance, elle entre dans le monde de la curiosité. Elle n'est pas à la veille d'en sortir!
Cet article, publié dans Politique, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La politique: vue par l’art

  1. Ping : Totem: l’émerveillement d’un enfant | Curieuse d'idées

  2. Ping : Simplicité (in)volontaire | Curieuse d'idées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s