Le jour où je ne suis pas morte

Je suis encore en vie

Je suis encore en santé

Je marche encore

J’ai tous mes membres

J’ai toute ma conscience

Et ça ne tient qu’à un fil

Ce soir j’ai failli y passer

Sous une voiture

Et je n’ai que quelques égratignures

Une seconde de plus je n’y étais plus

Je suis encore en vie

Et je pleure

J’ai eu si peur

Pas sur le moment

Pas le temps de réaliser

Mais en revenant

En tirant mon vélo

Qui ne roule plus

J’ai sangloté

J’ai inspiré profondément

Je suis encore en vie

Je suis encore en vie

Je suis encore en vie

Publicités

A propos Curieuse d'idées

À sa naissance, elle entre dans le monde de la curiosité. Elle n'est pas à la veille d'en sortir!
Cet article a été publié dans Inclassable. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Le jour où je ne suis pas morte

  1. Cecilia dit :

    J’espère sincèrement que tout va bien.
    à demain,
    Cecilia

  2. eh ben …
    tout va bien, vraiment ?

  3. celle qui a du temps dit :

    Rassurée par la fin de l’histoire, mais je comprends le mélange d’émotions… On ne sait pas ce qui fait qu’on y échappe, mais très contente de pouvoir continuer à te lire!

  4. Ping : Ironie de la vie… | Curieuse d'idées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s