La musique adoucit les maux

J’ai passé le weekend en pyjama, à me traîner du lit au sofa. Eh oui, j’ai eu le rhume. Je parle au passé, puisque ce soir, pas de maux de gorge, pas de toux, pas de congestion, d’yeux larmoyants, de nez coulant, d’éternuements. Bref, ces derniers jours, je m’en suis tenue à de petites activités tranquilles et la redécouverte de ma discothèque.

Mon lecteur MP3 a joué en permanence sur la fonction aléatoire. Bien que de cette façon j’approfondisse moins l’approche, l’univers d’un compositeur, d’un musicien, d’un chanteur, c’est toujours étonnant de constater parfois la perfection des enchaînements. Fut un temps où je faisais des cassettes. Ah, le temps à réfléchir à ce qu’on met et dans quel ordre… J’ai bien fait, ensuite, des compilations de CD maison. Des avantages et des inconvénients. On ne peut plus couper une fin interminable et enchaîner à la seconde pile poil une pièce à la suite d’une autre. La satisfaction d’arriver tout juste à la fin de la cassette sur la dernière note de la dernière toune. Que d’heures et de bonheur.

Finalement, je me suis fouettée un peu hier soir. Des amis allaient entendre Trentemøller au Métropolis. Ça faisait des lunes que j’étais allée à un spectacle de musique techno. C’est donc armée de ma boîte de mouchoirs, de mes pastilles et d’une shot de scotch que je me suis pointée au spectacle pour 21h. La partie principale a commencé à 23h, comme d’hab’. Je ne connaissais pas cet artiste qui nous a offert un mélange de musique heavy metal, post industrielle, de films cowboy spaghetti et de science-fiction avec un brin de dance à la fin. L’ambiance sonore était très chargée et soutenue par un décor et des effets de lumière plutôt réussis. Bref, un bon moment et en plus à minuit et demi, j’étais au lit.

Comme j’ai eu de la difficulté à dormir ces dernières nuits, j’ai écouté des balladodiffusions et autres émissions en rediffusion sur le web. Une de mes préférées: Plus on est de fous, plus on lit, animée par Marie-Louise Arsenault. On ne fait pas que causer littérature, on y fait des lectures. Mon coup de coeur va au poète en résidence, Jean-Paul Daoust, dont j’ai le poème, Je danse,  sur ma bibliothèque depuis Poésie, sandwichs et autres soirs qui penchent. Hier soir (cette nuit), dans l’émission que j’ai écoutée, il récitait un poème de son cru, L’Ode musicale.  Si je retranscris ici certains passages, je vous incite surtout à l’écouter le réciter. En prime, vous entendrez Damien Robitaille chanter Rock and roll blues.

L’Ode musicale

J’aime la musique
Le jazz le rock le tango la samba
Le reggae le cha cha cha le fado le mambo
Le classique le baroque le disco le western…
Souvent accompagné de jazz j’écris
Car j’aime comme un fou la musique
[… ]
La musique nous permet de voyager dans le temps
De saisir les nuances émotives de l’époque
Elle ne distrait ni ne ment
Elle vous redonne des émotions que vous pensiez perdues
Elle offre un refuge indispensable
[… ]
La musique réhabilite les souvenirs en les faisant chanter
Elle unit nos secrets
Converse avec notre âme
Éblouit notre solitude
Grâce à elle on peut aussi brasser nos fesses sur une piste de danse
J’ai vu des peines retrouver le sourire
Sur des refrains mille fois entendus
[… ]
La musique est l’oasis suprême
Là elle réussit à sublimer le temps
Elle met du Botox sur nos coeurs
Elle tend un miroir à notre âme
[… ]
La musique est un silence qui se secoue comme un chien mouillé
Elle souligne les grandes et petites étapes de nos vies
Jusqu’à l’enterrement
Jusqu’à en éclipser le sinistre
[… ]
La musique nous rend libres
Elle est la vie puisqu’elle est le mouvement
D’un chaos qui s’organise
[… ]

Jean-Paul Daoust,
Octobre 2011

A propos Curieuse d'idées

À sa naissance, elle entre dans le monde de la curiosité. Elle n'est pas à la veille d'en sortir!
Cet article, publié dans Musique, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s