Tuque en mousse de nombril: l’OSM à St-Élie-de-Caxton

Je vous écris il est 20h11 et j’écoute à Espace musique l’ouverture d’Hansel et Gretel. J’ai les flûtes, les trompettes et les cloches dans les oreilles. Ce que j’attends vraiment c’est que le Père Noël vienne déposer un cadeau dans ma cheminée radiophonique: La tuque en mousse de nombril, le conte de Fred Pellerin illustré par l’Orchestre symphonique de Montréal dirigé par Kent Nagano.

C’est parti. On est chez la grand-mère de Fred Pellerin. On la voit se bercer. On le voit à ses côtés, comme un Dany Laferrière près de sa Da adorée… mais on est à St-Élie-de-Caxton, plutôt qu’à Petit-Goâve. On écoute comme elle Schubert avec notre sucre de diabète à deux, deux et demi. Quoique je suis en train de préparer des petites gâteries de Noël et quelques trucs pour mon dessert des Plats C pour demain, alors il faut bien y goûter… J’ai donc pas mal plus le sucre à 4, qui convient davantage à l’écoute du Beethoven scratché, selon le conteur Pellerin. Et le voilà qui s’emballe.

On comprend pas tout’, tout’, mais fais la moyenne.

Fred Pellerin

Fred Pellerin, c’est de la musique à nos oreilles de Québécois, des belles tournures détournées de leur usage, renversées comme une peau d’agneau introverti ou encore proustées pas égales. En matière de proustage, Pellerin ne prouste décidément pas égal, pour notre plus grand plaisir à tous. Le dentier de sa grand-mère devient bijou de famille au patrimoine mondial de l’UNESCO, monter au grenier équivaut à faire l’ascension de l’Everest, la beauté de Lurette n’a d’égal que la grosseur de ses oreilles et le drame qu’elle vit en perdant l’ouïe correspond à une peine de mort.

Quelle belle soirée! Et on en veut encore. Elle a passé trop vite. Quel beau cadeau d’avoir pu, dans le confort de ma cuisine aux effluves de cannelle de Noël, me faire raconter un conte et chatouiller les oreilles par l’orchestre symphonique. L’ambiance était vraiment à la bonne humeur, sûrement une bouffée de fraîcheur dans l’assistance symphonique. Je suis quand même restée sur ma faim du côté musical, mais c’est sûrement pour mieux m’inciter à aller y faire mon tour bientôt.

Joyeux Fêtes à tous, et surtout n’oubliez pas de porter votre tuque pour Noël!

La tuque en mousse de nombril est en rediffusion samedi 24 décembre à 12h à Espace Musique.

MàJ 23 décembre 2011.

À 13h, le même jour, à la Première chaîne, une Rencontre imaginaire entre Fred Pellerin et Marc Favreau (Sol). Bizarrement, le site internet ne présente que celle du lendemain avec le comparse de Sol, Gobelet, Jean-Louis Milette et Benoît Brière.

MàJ 24 décembre 2011.

Radio-Canada a apporté la correction au site Internet de la Rencontre imaginaire entre Fred Pellerin et Marc Favreau (Sol). On y trouve aussi d’autres liens sur la carrière de Marc Favreau.

La tuque en mousse de nombril est maintenant disponible dans le site Tou.tv.

A propos Curieuse d'idées

À sa naissance, elle entre dans le monde de la curiosité. Elle n'est pas à la veille d'en sortir!
Cet article, publié dans Spectacle, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Tuque en mousse de nombril: l’OSM à St-Élie-de-Caxton

  1. Ping : Plats C: bonheur et délectation entre amis | Curieuse d'idées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s