Vendredi 18 mai 2012: je m’en souviendrai…

Souvent, même, en l’observant [Jean Charest ] ces dernières années, j’ai pensé à la célèbre phrase de Coluche : « En politique, les études, c’est très simple : […] c’est cinq ans de droit, tout le reste de travers. »
Antoine Robitaille, Le Devoir, samedi 19 mai 2012

Je suis encore sous le choc de l’adoption du projet de Loi 78 (devenu Loi 12). Je n’ai pas terminé d’éplucher les journaux et de tenter de changer, nuancer mon avis. Bref, je n’ai pas grand-chose à dire, sauf qu’il faut marquer au carré rouge cette journée du vendredi 18 mai 2012 où le gouvernement Libéral et son chef Jean Charest ont adopté une des lois les plus contraignantes de l’histoire du Québec et du Canada en matière de droits humains. (Il ne faut pas oublier non plus que la CAQ a voté en faveur de l’adoption de cette loi, dénoncée par un de ses membres fondateurs en démissionnant la même journée.)

Afin de ne pas succomber totalement à la perte de confiance en nos institutions démocratiques, (sou)rions un peu, grâce à la chronique d’Antoine Robitaille parue dans Le Devoir d’hier.

S’il avait eu 17 ans aujourd’hui, on peut gager que Jean Charest porterait le carré rouge.

En 5e secondaire, à l’école Montcalm de Sherbrooke, il avait été élu président de l’école. [… ] «J’avoue que je n’ai pas beaucoup étudié cette année-là. Je m’intéressais davantage aux affaires du conseil étudiant. L’école comptait mille deux cents élèves. Nous avons organisé des grèves, des contestations, des négociations avec les professeurs. Cela a été pour moi un apprentissage de la responsabilité publique, qui comporte plusieurs dimensions: il faut apprendre à résoudre des conflits, à écouter, à trouver des solutions, à contester des décisions et aussi, quand il le faut, à dire non et ce, dans un contexte où l’on doit assumer la responsabilité de ses gestes.»

Eh ben, Jean, il faudrait peut-être que tu relises J’ai choisi le Québec, ton autobiographie parue en 1998. Tu avais fait des apprentissages importants cette année-là, tu ne t’en souviens pas?

P.S. À titre de divertissement supplémentaire, la chanson 17 mai d’Ariane Moffatt, parue en avril 2008 sur Tous les sens, revue pour l’«occasion» du Projet de Loi spéciale. On peut l’entendre ici.

MàJ. 21 mai 2012. Hier soir, j’entendais encore les hélicoptères dans le ciel. Je regardais le Téléjournal et j’étais profondément peinée. En général, assez optimiste, je crains vraiment que cet épisode de notre histoire ne désillusionne encore davantage la jeunesse du Québec envers les institutions démocratiques. J’en ai assez d’entendre : «Que ceux qui veulent retourner en classe puissent le faire en toute liberté», comme si les étudiants en grève ne voulaient pas eux aussi retourner en classe. Et puis, j’ai reçu ceci d’un collègue. Merci pour cette lettre et ceux qui l’ont inspirée. Peut-être, au contraire, êtes-vous en train de prendre espoir en votre pouvoir, en notre pouvoir. Peut-être que je m’informe trop à la télé, à la radio et dans les journaux et que je ne suis pas assez en contact avec ces jeunes.

MàJ. 21 mai 2012. Les étudiants ont plus d’humour que moi! Un panorama offert par TVA!

Publicités

A propos Curieuse d'idées

À sa naissance, elle entre dans le monde de la curiosité. Elle n'est pas à la veille d'en sortir!
Cet article, publié dans Politique, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Vendredi 18 mai 2012: je m’en souviendrai…

  1. Ping : La belle vie… pour qui? | Curieuse d'idées

  2. Ping : Mercredi soir au Musée McCord | Curieuse d'idées

  3. Ping : Deux ans de Curieuse d’idées: une autre nouveauté! | Curieuse d'idées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s