Se bourrer la fraise

Se bourrer la fraise, pour moi, ça veut dire manger beaucoup; se paqueter la fraise, renvoie plutôt au fait de boire beaucoup. J’ai fait un peu des deux hier soir, en excellente compagnie, par dessus le marché. Le plus beau dans tout ça, j’avais prévu un menu tout simple, qui n’a (presque) pas eu besoin de faire fonctionner ni le poêle ni le four. Ce n’est pas tout à fait vrai, puisque j’ai fait rôtir quelques trucs au petit four. Mais j’ai cuit le magret de canard au barbecue. La température de mon appartement en a (presque) été confortable! Mais le «vrai plus beau» dans tout ça, c’est que j’ai mis des fraises partout! Vous voyez que j’ai de la suite dans les idées? On peut dire qu’on s’est alors bourré DE fraises!!

Pour l’entrée, j’avais le goût de refaire la soupe froide de cantaloup que j’avais essayée l’été passé. Évidemment, je ne me suis pas contentée de la refaire exactement pareille. J’ai plutôt fait griller le prosciutto en fine chips, quelques minutes au petit four. DÉLICIEUX! Pour décorer, ces chips de prosciutto, trois fines tranches de fraises, deux feuilles de menthe verte et une boule de cantaloup, qui est restée suspendue sur la soupe… le temps que j’apporte les bols à la table. Il faut absolument la faire 4 heures à l’avance pour que les arômes soient à leur maximum. C’est vraiment délicieux, je l’ai dit? Comme l’année passée je n’avais pas vraiment indiqué la recette, la voici: un cantaloup, 10 feuilles de menthe et 50 ml de vin sucré (la recette originale suggère porto blanc, je n’en ai jamais; cette fois-ci j’ai mis du Pineau de Charentes 5 ans). Un peu de poivre frais et vous décorez selon votre inspiration. Ah oui, le commis à la SAQ a vraiment été inspiré par mon entrée, il m’a tout de suite proposé un vin blanc espagnol: Genolí, Viura 2011 Rioja qui aurait une petite finale de menthe. Désolée pour la photo floue… J’avais pris un gin tonic en apéro!

Pour le plat principal, j’ai opté pour une salade de magret de canard. J’ai regardé quelques recettes sur Internet pour m’inspirer, mais le résultat est une composition personnelle. Comme Ricardo le propose, j’ai prélevé un peu de gras au magret, j’ai appliqué un peu d’huile d’olive et je l’ai frotté avec du thym et de la fleur de sel. Je l’ai ensuite cuit à la dernière minute au barbecue, une dizaine de minutes côté gras d’abord (à médium) et 5 minutes côté chair (à élevé). Il faut absolument laisser reposer 5 minutes. Pendant ce temps, j’ai monté l’assiette avec un salade verte, composée d’aragula (celle achetée s’est avérée beaucoup trop forte, je l’ai donc mélangée avec de la laitue frisée), des fines tranches de fenouil (un must pour l’été, si frais), quelques fines tranches de concombres coupées en 2 (aussi frais que l’ingrédient précédent), quelques tranches d’oignon rouge (trempées quelques minutes à l’eau froide, changée deux fois). À cette recette de base, j’ai mélangé une vinaigrette toute simple d’huile de noix et d’huile d’olive, et de vinaigre balsamique. Un peu de sel, de poivre frais et des grains de poivre rose (une belle inspiration!). J’ai aussi préparé la vinaigrette à l’avance  pour que les grains de poivre rose parfument bien la vinaigrette et ramollissent un peu (quoique pas vraiment!). J’ai prélevé les grains de poivre rose avant de verser la vinaigrette sur la salade afin de bien les répartir ensuite dans chacune des assiettes. J’ai disposé la salade et j’y ai ajouté des petites tomates coupées en quartier, du fromage de chèvre, du Capriny nature, un peu sec en morceaux grossiers et des noix de pin (un peu) rôties. C’est alors que j’ai réparti les grains de poivre rose. Le magret étant maintenant bien reposé, j’ai tranché finement et disposé 5 tranches dans chaque assiette. En accompagnement, une figue coupée en 4 et 5 fraises. Un mince filet de vinaigre balsamique pour napper. Mis à part le magret qui était un peu salé, c’était «humblement» fantastique! Le commis avait suggéré un autre vin blanc, mais je souhaitais un vin rosé (au cas où mes invitées ne soient pas trop portées sur le vin blanc). Je n’ai pas été déçue de la suggestion: Nages Costières de Nîmes Réserve 2011. Il faisait ressortir la petite note de poivre rose. Frais et… délicieux, quoi d’autre!

Au dessert, un duo de duos! Duos de produit laitier: deux boules de crème glacée Coaticook  et une belle cuillerée de yogourt grec Liberté nature (rien d’autre). Sur la crème glacée, des fraises fraîches en demies, et sur le yogourt, des fraises en jubilé (cuites à l’occasion d’un autre dessert, voir à la fin de ce billet). Pour garnir, des flocons d’érable, que j’ai adoptés dorénavant pour presque tous mes desserts. Et voilà! On termine le vin rosé avec ça et tout va très bien! Bon, la présentation est un peu salopée, le taux d’alcool commence à faire des siennes. Mais bon, pourquoi s’arrêter en si bon chemin?

En digestif, petite dégustation de téquilas, les deux dernières achetées directement au Mexique. Servies dans mon ordre de préférence: 1800 Silver, Tequila Corralejo (reposado et vieilli 4 mois en barriques de chêne, blanc, français et américain), Aha Toro (reposado, vieilli en barriques de chêne blanc 2 à 8 mois).

Voilà, une agréable soirée. C’est sans compter tous les sujets de discussion, des plus profonds aux plus légers, de la façon de mettre les couverts, à la français ou à l’anglaise, à la gestion des universités, en passant par les anecdotes de travail et les plaisirs des voyages. On s’est promis de renouveler les occasions plus souvent!

Publicités

A propos Curieuse d'idées

À sa naissance, elle entre dans le monde de la curiosité. Elle n'est pas à la veille d'en sortir!
Cet article, publié dans Cuisine ludique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s