Dimanche à New York

Ma logeuse me propose de l’accompagner, cet après-midi, pour une marche vers Little Italy. Comment refuser?

  • Depuis 10h environ, on entend au loin, de l’appartement, de la musique. Ma logeuse me dit que c’est sûrement une parade, sur 5th avenue ou Madison avenue. Il y en a eu une hier, la German Steuben Parade sur la 5th avenue. En entrant hier soir du cinéma, j’avais noté des chevalets bleus tout le long de la rue. On a maintenant la réponse, c’est The Mexican Independance Day Parade. Les familles sont rassemblées le long de la rue et des chars déambulent avec d’énormes systèmes de son.
  • On poursuit notre chemin jusqu’à 21st st. où on rejoint son amie K. On passe devant le fameux parc privé Gramercy Park.
  • En longeant à nouveau Union Square qui me paraît vide sans ses kiosques du marché, on emprunte ensuite 4th st. On traverse Noho (north of Houston), Nolita (north of Little Italy), puis on bifurque vers l’est pour arriver sur Mulberry st. dans le quartier italien. Là, c’est Feast of San Gennaro (13 au 23 septembre 2012). La rue est bondée, en plus des traditionnels restaurants italiens qui y ont aménagé des terrasses, on trouve des cantines de rue et des camions de foire (jeux et manèges). Nous sommes des milliers de personnes à y déambuler. Ça sent la saucisse, la friture, la bière, c’est bruyant et on avance à pas de tortue. Je n’arrive pas à me décider pour quoi que ce soit, il y a trop de choix! J’aurai peut-être le temps d’y revenir.
  • On s’éloigne ensuite vers l’ouest, en arpentant différentes rues pleines de magasins, de petits restaurants et des terrasses. L’endroit se gentrifie, me disent mes magasineuses acolytes, tout comme Noho. Bowery st., Broome st., Grand St., etc. L’endroit est aussi un lieu culturel institutionnel (par exemple le New Museum), des galeries ou des artistes de la rue.

  • Puis on retombe sur Broadway. On fait une halte à LaGuardia st. et Houston st. à une petite terrasse de Silver Spurs. Je n’en peux plus, j’ai besoin de ravitaillement. Je prends d’abord un smoothie aux bleuets, à la mangue et à l’ananas avec un extra de protéines. Ensuite, je prends un latté. Correct. Cependant, le service s’est avéré archi lent, même si le resto était moins qu’à moitié plein. Pour les grosses fringales, j’ai vu un voisin mangé un hamburger dont la boulette devait faire au moins 1 lb de viande!
  • On remonte tout doucement vers Greenwich village (juste à l’est de Broadway). C’est une zone principalement occupée par NYU. Ma logeuse veut me montrer Washington Square Park et son arc de triomphe. L’endroit est encore plein d’activités: des amuseurs publics, des groupes de musique, des hommes statues animent la place.
  • Fifth avenue commence à l’arc de triomphe, on la remonte tandis que le jour s’efface sur la ville. Je mentionne à ma logeuse à quel point je trouve New York moins bruyante le soir. C’est encore très agréable de marcher à cette heure de la journée.

En prenant notre temps, on a mis 6-7 heures de marche pour faire le trajet. Voilà, le billet est court, je suis un brin fatiguée!

A propos Curieuse d'idées

À sa naissance, elle entre dans le monde de la curiosité. Elle n'est pas à la veille d'en sortir!
Cet article, publié dans Voyage, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Dimanche à New York

  1. Ping : Anecdote culturelle à NY | Curieuse d'idées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s