De la visite à NY! Midtown, West Village & High Line

Samedi 6 octobre, début d’un long weekend aux États-Unis et au Québec, mais pas pour les mêmes raisons. Lundi au Québec, c’est l’Action de Grâce et aux États-Unis, Columbus Day. Pour une raison que j’ignore, les États-Unis célèbrent l’Action de Grâce en novembre. Hypothèse de mon frère: comme il fait plus chaud chez nos voisins du Sud, la fête des récoltes se passent plus tard. That makes sense.

Qui dit long weekend, dit a lot of tourists in town! Une ancienne collègue et sa fille viennent passer le weekend en ville et on a donc arrangé une petite virée ensemble. Samedi 9h, rendez-vous à leur hôtel, The Pod 39 hotel s’avère à quelques coins de rue de chez moi. Direction West Village, recommandé par le concierge de l’hôtel, et on décide d’y aller à pied. On descend 5th avenue, on passe devant mes repères habituels: Empire State Building, Washington Square, Union Square (journée du farmers’ market), halte à Beecher’s, on poursuit notre route vers Washington Square, puis à 4th st, on bifurque vers l’ouest. Quelque part, on est tombé sur une street fair. Encore une fois, par hasard, je tombe sur un magasin de thés et de café où je voulais aller: McNulty’s Teas and Coffees. J’ai été servi par un vieux chinois qui m’a recommandé sans hésiter le Java Mountain Supreme quand je lui ai demandé un café assez corsé mais pas amer. Je lui ai aussi demandé si je pouvais prendre une photo et ajouté que, malheureusement, je n’avais pas de moyen pour capter l’odeur du magasin. Je suis repartie avec une livre de café moulu qui a embaumé mon sac à main toute la journée.

On déambule dans West Village à l’aveuglette. Je sens ma collègue un peu perplexe, voire déstabilisée par le quartier qui s’avère ressembler à un… village. Je pense que les New Yorkais aiment bien cette ambiance qui diffère des grandes avenues bruyantes de Midtown. Ce sont des rues tranquilles, du moins ce jour-là à cette heure-là, bordées d’arbres. C’est tout ce qu’on a à y faire, déambuler tranquillement en croisant quelques boutiques, cafés et restaurants. Ici, ce sont de petits restos, avec une French touch, quelques tables dedans, parfois quelques-unes dehors. On en passe quelques-uns à notre goût, c’est l’heure du brunch et on aperçoit déjà quelques files d’attente. On se décide donc pour la Buvette, sur Grove st @ 10th avenue. Chance incroyable, on obtient une table-pour-trois, un hôte nous y conduit immédiatement. L’intérieur est vraiment chaleureux, plein de boiseries et de gens branchés. Ma collègue s’étant tout de suite dirigée vers les toilettes, nous n’étions que deux à la table lorsque la serveuse est venue nous dire que c’était une table-pour-trois. Nous lui avons dit que nous étions bien trois. Elle nous a alors dit que nous devions être trois ici, maintenant. Nous lui avons dit que nous étions trois, ici, maintenant, que la troisième personne était, ici, maintenant, aux toilettes. Elle est partie. Hum, bel accueil! Le menu propose essentiellement des tartines qui semblent des plus savoureuses si je me fie à ce que je vois dans l’assiette de mon voisin… et tout à coup, je reconnais mon voisin, c’est Jake Gyllenhaal (on a mis un certain temps à se rappeler correctement de son nom de famille). Et j’ai mis un peu de temps à le reconnaître, il avait une grosse barbe; mais lui, c’est bizarre, il ne m’a pas du tout reconnue. Voilà pour l’anecdote groupie. J’ai finalement opté pour les oeufs servis sur une tranche de pain de campagne et garni de tomates cerises grillées, servis dans une mini-assiette qui a rendu la manutention difficile.  But Mi-aM! Jus d’orange frais pressé et excellent latte.

Ce weekend, c’est aussi OHNY (je vous l’ai dit qu’ils utilisent les acronymes!). OHNY, c’est Open House New York. Encore marquée par l’expérience vécue à Amsterdam, je me suis mise à éplucher le programme en ligne. Il y a un peu de tout, des musées, des activités familiales, des tours guidées, mais aussi des appartements privés. Ce sont ceux-là que je voulais visiter et évidemment ceux qui sont déjà sold out! Il en reste bien quelques-uns en visite libre. Rien qui n’intéresse vraiment mes visiteuses, alors je m’adapte. Quand on est passé à Union Square plus tôt, il y avait une table d’information et ma collègue lui a demandé la visite à faire dans West Village; on nous a recommandé la visite de la tour de la Jefferson Market Library, de laquelle on a une belle vue sur Greenwich Village. Bon, ce n’est pas la visite pour laquelle j’aurais fait une heure en file d’attente, mais pourquoi pas? Pendant ce temps, on sympathise avec nos deux voisins, des francophiles. Après avoir monté 149 marches, c’est vrai qu’on a une belle vue! On redescend et je leur propose le High Line! Qu’elles ont adoré! Et moi, j’ai enfin déniché le spot d’où l’on voit la Statut de la liberté, sinon ma logeuse allait vraiment passer pour crazy, puisqu’elle affirmait l’avoir vue de là.

Après tout ça, une sieste s’impose! On se retrouve plus tard pour aller souper au restaurant d’une connaissance de sa fille, Crema. Rien à voir avec le café, ni l’Italie. C’est une chic resto mexicain sur la 17th st. Je prépare psychologiquement ma collègue à marcher jusque-là, puisque c’est samedi soir et que les taxis sont habituellement on duty. Au premier taxi qui s’approche, pas même le temps de finir de lever le petit doigt qu’il se range pour nous faire monter. C’est qu’elle a la touch! Elle réussira la même performance au retour! Au restaurant, on est traité aux petits oignons. On s’installe au bar en attendant les deux autres invités. J’opte pour une traditionnelle margarita. On nous sert une salsa et une guacamole avec des nachos maison. Impossible de résister. Plus tard, on va sur la banquette. Je peine à trancher entre deux choix, la fille de ma collègue hésite pour les mêmes; on décide de partager, yé! Tacos de pescado (poisson) y Callo de Hacha con Chile Morita y Mango (pétoncles). J’ai particulièrement aimé le gâteau de farine de maïs avec les pétoncles. On partage un bouteille de vin blanc espagnol, frais et pimpant, Las Brisas Verdejo Rueda. Comme si on avait encore faim, on nous offre deux dessers à partager. Je ne me rappelle que de la crème glacée à la noix de coco!

Vive la visite en voyage!

A propos Curieuse d'idées

À sa naissance, elle entre dans le monde de la curiosité. Elle n'est pas à la veille d'en sortir!
Cet article, publié dans Voyage, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s