À boire et à manger: une bd qui égaye ma journée

Nouveau chapitre dans l’existence de Curieuse d’idées: 7 semaines dans le département du Var, région de la Côte d’Azur. Plus particulièrement, j’habite à Lorgues, un petit village provençal bien sympathique. Je vous en reparlerai. Ça fait déjà 28 jours que j’y suis… et je n’ai encore pas écrit de billet dans ce blogue. C’est la vie. Je ne me referai pas un marathon de récapitulation. Non. Alors, je reprends là où il le faut. Aujourd’hui.

Et aujourd’hui, c’est la pluie. Et les activités sont plutôt limitées. En plus, depuis plus de 10 jours, on n’entend plus parler que de la chicane au sein du parti de l’UMP. Tout un imbroglio de comptage de votes, en faveur de Jean-François Copé ou de François Fillion, aspirant au poste de président du parti. Je ne vous résume pas l’affaire, mais bon, la chicane est pognée dans la cabane… et y’a plus rien d’autres aux nouvelles télévisées. La saga qu’a connu le Parti Libéral fédéral, post-Chrétien, ressemble à une historiette d’enfants de la maternelle à côté de cette histoire…

En plus, ce matin je constate que je vois le fond du pot de beurre de pinottes que j’ai apporté de Montréal. Dans quelques jours, ma réserve sera terminée. Que vais-je devenir sans la bougie d’allumage de ma journée?

Alors, j’attrape une bd que j’ai achetée il y a deux semaines environ à Toulon, dans une jolie «librairie d’images», c’est-à-dire spécialisée en bandes dessinées: Contrebandes. La connaître et la fréquenter me donne l’impression d’être le personnage d’une aventure.

J’y ai vu les bd de Guy Delisle, ça fait plaisir (mais ce n’est pas vraiment surprenant puisque ce Québécois d’origine habite maintenant la France, quand il n’est pas à l’étranger). Je n’ai pas vu celles de Michel Rabagliati, mais je n’ai pas demandé. Je cherchais un truc un peu dans ces eaux-là. Léger, tendre, bien ancré dans une culture.

Je suis tombée sur À boire et à manger, volume 2: Les pieds dans les plats, de Guillaume Long, qui en parle (en dessins) dans son blogue, ici. C’est aujourd’hui que je la commence.

Tout de suite, je rigole doucement dans mon salon, j’oublie la pluie, j’oublie le gris, j’oublie l’ennui. J’ai de la compagnie. De l’excellente compagnie!

A propos Curieuse d'idées

À sa naissance, elle entre dans le monde de la curiosité. Elle n'est pas à la veille d'en sortir!
Cet article, publié dans Voyage, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour À boire et à manger: une bd qui égaye ma journée

  1. csura dit :

    je pense à toi (presque) sans ta bougie du matin…. sans pinottes! Je suis contente de revoir tes mots de blogues. tu racontes bien les histoires. 28 jours déjà à Lorgues! Où passe le temps?
    À bientot, cricri

  2. Ping : Pepito: ma vie en BD | Curieuse d'idées

  3. Ping : Un autre Grand Cru: Les ignorants | Curieuse d'idées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s