Retour au bercail

Voilà, ça fait bien 6 semaines aujourd’hui que je suis de retour au bercail, après quelques 10 mois d’itinérance et de voyages pour le travail. Moi qui me targue de me sentir chez moi où que je sois après deux jours… Bizarrement, je prends plus de temps à me sentir à nouveau chez moi chez-moi.

Les arbres

arbresMontrealJe me souviens de ma première impression du retour. Les arbres de Montréal. C’est la 2e fois qu’ils me sautent ainsi au visage, en pleine gueule, de retour de l’Europe. Malgré toutes les splendeurs que j’y ai vues… Les arbres, quand même, c’est magnifique. Quel luxe de les avoir ainsi dans sa cour, continuellement. Quand on est sur place, on s’habitue peu à peu, graduellement au fil du printemps, à leur panache. Alors quand on revient, après avoir été absent tout le printemps, pow, une explosion de verdure avec une belle lumière qui ondoie.

Les amis

Une autre impression c’est l’intensité de mes liens d’amitié. Autant je ne me suis pas ennuyée pendant ces mois, autant je retrouve mes amis avec une grande émotion. Quel bonheur à  la sortie de l’aéroport d’apercevoir l’une d’eux qui m’avait fait la surprise de venir me chercher à l’aéroport. On s’est enlacé, émues, prudes tout me même, mais tout était dit. On a repris la conversation là où on l’avait laissée, comme si c’était hier. C’est maintenant à leur côté que je me rends compte qu’ils m’ont manqués. C’est bien ainsi. Et c’est presque plus dur maintenant que je les sais proches, j’aimerais les voir à chaque occasion possible. Drôle de phénomène!

Les vélos

VeloMontrealLaPresseQuelques jours après mon arrivée, je suis allée au centre-ville à vélo, j’avais besoin d’une clé USB pour stocker toutes mes photos, mon ordinateur était à plein capacité. Je suis partie, vers 16h30… j’ai été impressionnée par la quantité de vélos au centre-ville. Ravie… et un brin apeurée. Ouf, il faut être vigilant. Mais c’est pour le mieux. Je suis passée aussi au Quartier des spectacles, dénudés de ses scènes. Juste avec les passants, les jets de fontaine et le soleil. Franchement, côté coup d’oeil, c’est du bon travail. Est-ce que tout cet argent investi a servi aux bonnes priorités? Je ne sais pas… Mais au moins, le résultat est satisfaisant, voire stimulant. Il a redonné un brin de jeunesse, de folie, de vie à ce coin de ville.

Je suis bien de retour à Montréal, une ville où il fait bon vivre, malgré tout!

A propos Curieuse d'idées

À sa naissance, elle entre dans le monde de la curiosité. Elle n'est pas à la veille d'en sortir!
Cet article, publié dans Voyage, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s