Pellan, le grand enfant

« Un artiste cherche toujours à reconquérir son enfance. C’est ce qu’il a de plus pur. »
Exposition Alfred Pellan. Le Grand atelier.

PellanLeGrandAtelierMBAQQuelle exposition stimulante! Alfred Pellan. Le grand atelier, jusqu’au 15 septembre 2013 au Musée national des Beaux-arts du Québec. Cette exposition est l’occasion pour le musée de montrer une parcelle du legs que l’épouse de Pellan a remis au Musée à sa mort en 2010. Il s’agit d’une collection exceptionnelle non seulement pour les magnifiques oeuvres de Pellan, mais surtout pour l’intrusion dans la vie privée brodée de créativité de l’artiste, sur tous les plans. Son épouse, Madeleine Poliseno-Pellan, est l’une de ses anciennes élèves à l’École des Beaux-arts de Montréal, qui a mis sa vie au service de la carrière de son mari, elle a été sa muse, sa complice, son archiviste. Un peu à la manière d’une Françoise Gilot pour Picasso.

N’eut été de la Deuxième guerre mondiale, Pellan serait parmi les plus grands artistes reconnus en France, voire internationalement. D’ailleurs, son nom figure au côté de Picasso et autres artistes de cette trempe sur la carte de présentation de la galerie qui le représentait en 1940.

En deux salles seulement, on découvre son imaginaire débridé, son travail acharné, sa discipline exemplaire, son goût de l’exploration et sa connaissance des différents courants artistiques de ses contemporains. Il les mouline à sa sauce, cubisme, fauvisme, surréalisme et en fait du Pellan. Avec un grain d’humour particulier. J’ai adoré, par exemple, la série des souliers:

IMG_3320 IMG_3322 IMG_3323

IMG_3325

En complément, le MNBAQ a produit une série de douze vidéos sur l’élaboration de l’exposition, ses nombreuses facettes, le fonds légué au musée et quelques témoignages de proches de l’artiste. À voir ici.

On peut consulter aussi, sur le site de l’ONF, Voir Pellan, un court documentaire (19 minutes) sur la carrière de l’artiste.

PellanCatalogueDe retour à la maison, j’ai dévoré l’excellent catalogue, de facture sobre, de contenu accessible et résumant bien les différents volets de l’exposition: Alfred Pellan – Le grand atelier – . J’ai aussi hâte d’offrir le Cahier à colorier à une grande jeune fille qui commence la 1re année bientôt. Il s’agit des magnifiques dessins d’animaux de Pellan; un peu à la manière de Picasso, il esquisse l’essence des animaux avec une seule ligne ou presque. J’adore.

Que ce soit la série des Mado sachant, des polaroids du couple en «nature morte», des photomatons déjantées de Pellan, cette exposition vous donne le goût de mettre de la créativité dans votre vie.

Le quotidien magnifié

Le besoin de créer d’Alfred Pellan semble avoir été insatiable. Absolument tout pouvait nourrir son élan créateur. Les objets les plus banals, la routine du quotidien et mêmes les mauvaises habitudes ont, un jour ou l’autre, servi de matériau à son génie inventif. Sous la main, des souliers, des articles ménagers, des empreintes digitales, des caricatures parues dans les journaux ont subi un traitement inattendu, l’artiste portant à travers eux un regard aussi franc qu’amusé sur son quotidien, sur son entourage ou sur lui-même. Les propositions qui en découlent montrent la polyvalence et l’humour, parfois grivois, de Pellan, traits de sa personnalité qui, s’ils sont perceptibles dans son oeuvre peint, s’avèrent complètement exaltés dans ce volet peu connu de sa production.

Ève-Lyne Beaudry, catalogue Alfred Pellan – Le grand atelier.

Ces petits objets du quotidien magnifié, bien qu’ils ont retenu mon attention et emporté mon coeur d’enfant, ne font absolument pas ombrage à l’incroyable maîtrise artistique du peintre dans ses oeuvres les plus abouties.

IMG_3305Courez-y!

A propos Curieuse d'idées

À sa naissance, elle entre dans le monde de la curiosité. Elle n'est pas à la veille d'en sortir!
Cet article, publié dans Art, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Pellan, le grand enfant

  1. Ping : Chihuly: expérience mitigée | Curieuse d'idées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s