Je me souviens

Alors que la devise du Québec est «Je me souviens», ce n’est pas jour férié aujourd’hui.

En ce moment, un débat d’idées sur le fait de commémorer le Jour du souvenir reconduit l’idéologie militaire. Bonne question.

Un argument entendu il y a quelques jours: plusieurs des hommes portés à la guerre ont été conscrits. Partis au front par obligation.

IciUnSouvenirÀ ce type de souvenirs, j’ajoute ceux, tout aussi émouvants, de ce merveilleux projet participatif d’animation de quartier d’une artiste, Patsy van Roost. Je relaie ici l’article paru dans Le Devoir d’aujourd’hui.

Des citoyens ont écrit et transmis un souvenir rattaché à un lieu du quartier. L’artiste les recueille, les cartographie et les installe sur les lieux des souvenirs, avec la permission de l’occupant actuel, le cas échéant.

J’aurais aimé questionner mes deux voisines, deux soeurs âgés de plus de 90 ans, qui ont toujours vécu dans le quartier et qui se gambadent encore allègrement comme deux jeunes collégiennes. Elles en ont sûrement des souvenirs rattachés au quartier qu’elles ont vu se transformer.

On peut trouver une carte des billets affichés un peu partout dans le quartier ici. Les billets sont installés à partir d’aujourd’hui, 11 novembre 2013, jour du souvenir.

A propos Curieuse d'idées

À sa naissance, elle entre dans le monde de la curiosité. Elle n'est pas à la veille d'en sortir!
Cet article, publié dans Société, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s