Repas d’amis ou quand il n’y en a plus, il y en a encore

Ah, le rhume m’accable en cette fin d’année. J’ai passé tout le mois de décembre à être assaillie de différents symptômes. Mes batteries sont à plats, mentalement, physiquement. Donc, le frigo est vide. Je me nourris de ce qui reste. Hier, j’en étais vraiment rendue au fond de tiroirs, d’autant plus que depuis le retour de mon année à l’étranger, l’inventaire n’a pas été renfloué. Je prolongeais mon mode de vie new yorko-européen, où les moyens pour cuisiner étaient réduits au minimum et surtout le volume du frigo, de moitié pour la portion française. Achats presque au jour le jour, en fonction des besoins, il en résulte bien moins de perte.

Hier midi, j’étais devant le vide de mon frigo… mais en cherchant bien, je me suis concocté un petit brunch aux saveurs de cadeaux faits maison que j’ai reçus pour Noël. Deux oeufs au miroir, deux toasts de pain aux canneberges et graines de tournesol, beurrée, accompagnée de mauvais gruyère, mais d’une touche de gelée de rose concoctée par I. Une demi-pomme finement tranchée présentée en éventail a complété ce festin. BrunchMerveilleux. Avant, un jus de pommes traditionnel, auquel j’ajoute du jus de citron fraîchement pressé et du gingembre écrasé. Quoi de mieux pour requinquer sa canadienne? Après, toujours un espresso allongé dont la crema est digne des plus grands baristers. Mon secret? Le personnel de la boutique où j’achète le mélange Alto crema le moud à la perfection pour ma machine. Après ça, j’ai eu un peu de force pour faire un brin de ménage.

Hier soir, ça se corsait. Un ami a proposé d’aller au spa finlandais et de partager le repas après. Il apportait un rôti de porc sauce aux champignons. Aye! J’ai rien à offrir. Enfin, j’ai trois pommes de terre avec lesquelles je pourrais faire une divine purée dont je ne me lasse pas. C’est à peu près tout. Au mois, j’avais fait le plein de vins rouges avant Noël, ma «cave» est donc bien garnie, lui ai-je promis. Après 3 heures au spa, je suis pas mal molle et relaxe. Allez, il faut faire les patates pilées. En attendant, je déniche une tapenade olives noires et figues qu’Isabella m’avait rapportée de Marseille que je sers avec du pain pita. Ça ramène un peu de chaleur dans l’appartement. G. se sert un Ouzo en apéro, que j’ai rapporté de Grèce, tandis que j’ouvre la bouteille de Côtes du Rhône Les Cranilles 2012, vraiment réjouissant. Pendant ce temps, je lui montre aussi les épices d’Origina que j’ai reçues pour Noël. Franchement intrigantes et inspirantes. En service avec le rôti de porc, on décide de moudre une graine de myrica, question de commencer à explorer les accords viande épice. Intéressant. Son goût serait sûrement plus présent si on la fait mijoter avec la viande. J’y pense. Ma belle-soeur, qui m’a offert ces épices, m’a aussi concocté un confit d’oignons aux graines de carvi. Je le sors illico du frigo, c’est parfait avec le rôti. Pour dessert, pour dessert… Bingo! J’ai de la compote de pommes (+ sirop d’érable, + un peu de beurre, dixit Isabella la cuisinière). Toute simple, mais les douces chaleurs d’automne s’y retrouvent parfaitement conservées. L’équilibre est impeccable. Question de poursuivre l’exploration, on rajoute à la composition une feuille de thé du labrador moulue. Pas mal du tout. Et pour terminer, une tisane du thé du Labrador, toujours d’Origina. Il est 1h du mat’, on est repu. Et le repas a été agrémenté de toutes ces attentions dont mes amis m’ont prodiguées. Comment mieux terminer l’année quand on se sent si bien entourée, même malade et un brin grognonne?

Je vous souhaite que 2014 soit polissonne, pleine de découvertes, d’inattendus et de repas entre amis.

A propos Curieuse d'idées

À sa naissance, elle entre dans le monde de la curiosité. Elle n'est pas à la veille d'en sortir!
Cet article, publié dans Cuisine ludique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s