Barbounya: épatant, mais…

Source: tripadvisor.com

Source: tripadvisor.com

Ça faisait longtemps que je voulais y aller. Barbounya, «nouveau» resto sur l’avenue Laurier. J’en ai vu passer des critiques enthousiastes. Dernièrement, l’occasion s’est présentée. Profitant d’une «visite» de «la région», je lui propose d’essayer ce nouveau resto, à quelques enjambées du boulot. Je ne suis pas certaine que nous y trouverons deux places, mais ça vaut la peine d’essayer. Jeudi soir oblige, l’atmosphère est feutrée, deux comptoirs, une table au fond… Deux places? Une réservation? Non. Attendez, je vais aller voir… Deux places au petit comptoir, là, en attendant. Pas de problème. Sauf qu’on a failli y rester, sur des tabourets. On a dû insister. À la moitié de notre repas, on nous a finalement installées à l’angle d’une grande table à partager, réservant les 4 autres places pour un groupe… qui ne s’est finalement pas pointé. Je comprends tout ça. Mais à 80$ chacune, c’est un peu décevant d’être reléguées ainsi aux secondes zones. C’est le bémol.

Source: barbounya.com

Source: barbounya.com

Sinon, ça part fort avec un excellent verre de Chablis. Ensuite, on nous suggère de commander, pour deux, 6 plats concoctés par Fisun Ercan, la chef, ce qui s’avère un peu au-delà de notre appétit, mais c’est un moindre mal. Premier plat: j’y retournerai juste pour celui-là, le chou frisé (kale) en tempura, sauces au yogourt à l’ail et tomate fumée. De grosses portions comme ça légères et savoureuses. 2e plat: l’autre coup de coeur. La salade d’endives, agrumes, un goût d’été en plein hiver. 3e plat: le barbounya, un petit poisson blanc grillé, dont la chair est tendre, fine et savoureuse, mais qui vient à bout de notre patience, à cause des arêtes. La chermoula (sauce de fines herbes hachées) qui l’accompagne est par contre renversante. 4e plat: imam bayildi (aubergine gratinée) à la ricotta. Très savoureux aussi. Finalement, ce sont les plats de légumes qui seront nos coups de coeur. 5e et 6e plats, on commence à être rassasiées. Il faut dire que le rythme du service est un brin expéditif, ça donne l’impression qu’on doit libérer la place… Enfin, revenons aux plats: tartare d’agneau de Kamouraska, honnête, mais pas impressionnant, il manque peut-être d’assaisonnement, d’acidité (celui d’I. commandé au restaurant Le Contemporain s’est avéré beaucoup plus réussi). Finalement, la saucisse de foie de veau nous a un peu déçues. Un peu sèche et mélangée à du quinoa, on perd un peu le goût du foie. On termine notre 2e verre de Chablis. On regarde la carte des desserts, mais on passe notre tour… pour cette fois!

Chou frisé tempura

Chou frisé tempura

Restaurant Barbounya

234 avenue Laurier ouest Montreal
mardi au samedi de 17h à 23h
jeudi & vendredi 11h30 à 14h30
samedi & dimanche 10h30 à 14h30
À deux: 6 plats, 4 verres de vin, 160$, services et taxes inclus.
 

Dernier petit détail: la page menu dans le site internet se consulte vraiment mal; pas moyen de dérouler la page à sa volonté.

A propos Curieuse d'idées

À sa naissance, elle entre dans le monde de la curiosité. Elle n'est pas à la veille d'en sortir!
Cet article, publié dans Restaurant, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s